La cuisine traditionnelle de

Tahiti Et Ses Îles

Cuisine traditionnelle

La Polynésie française bénéficie d’un climat fantastique toute l’année. C’est un jardin d’Eden où l’exubérance et l’abondance vont de pair. Dans ce pays ensoleillé, les agriculteurs cultivent une grande variété de fruits, d’épices et de légumes avec des noms évocateurs de contrées éloignées. Ces trésors exotiques sont très appréciés par les consommateurs car ils combinent des qualités aromatiques avec des propriétés nutritionnelles, alliant plaisir des papilles et bien-être du corps.

4 types de restauration

RESTAURANTS
FOODTRUCKS
BARS
SNACKS

Le légendaire arbre à pain ou ‘uru, la noix de coco, les douzaines de variétés de bananes, y compris l’incomparable banane plantain ou fe’i, les différents légumes-racines tels que le taro, le tarua, le ufi ou même le umara constituent le base de l’alimentation de la population locale. Papayes, mangues, ananas, pastèques, pamplemousses, citrons verts et vanille terminent en sont utilisés pour préparer des déserts savoureux pour terminer les repas typiques de Tahiti Et Ses Îles.

Les poissons du lagon ou de l’océan que ce soit de la perche, du mahi mahi, du poisson perroquet, de l’espadon et du thon sont également au menu des plats typiquement polynésiens. Ils sont souvent mangés crus, parfois marinés dans du jus de citron et du lait de coco, célèbre recette du « poisson cru à la Tahitienne ».

Tous ces aliments tropicaux se retrouvent dans les fours traditionnels ahima’a avec les fruits, les légumes, les cochons, le poulet fāfā (épinards locaux) et d’autres spécialités telles que les pâtes de fruit locales po’e préparées avec de la noix de coco fraîche et qui se révèlent délicieusement crémeuses. Il existe des visites gastronomiques spécialisées qui vous permettront de découvrir les saveurs des îles au cours de pique-nique organisés sur les plages ou sur un motu (îlot). Ces visites sont l’occasion de goûter les poissons fraîchement pêchés, tels que le ume, le bec de cane à long museau et des petites carangues.

Quelques recettes tahitiennes

Poisson Cru à la tahitienne – Pour six personnes

Ingrédients :

  • 500g de thon rouge
  • 2 tomates
  • 1 petit concombre
  • 2 citrons verts
  • 1 oignon
  • lait de coco
  • persil
  • 1 oignon vert
  • sel
  • poivre

Couper le poisson en petits morceaux et trempez-le dans de l’eau de mer ou de l’eau salée pendant 5 minutes. Dans un saladier, mettre les tomates en dés et les concombres, l’oignon finement tranché, couper l’oignon vert et le persil haché. Ajouter le jus de citron, le sel et le poivre et laisser tremper pendant quelques minutes. Égouttez le poisson, placez-le dans le saladier et mélangez bien avec d’autres ingrédients. Ajoutez le lait de coco à la dernière minute.

Servir immédiatement.

Poulet fāfāPour six personnes

Ingrédients :

  • 6 blancs de poulet
  • 1 bouquet de fāfā (feuilles de taro)
  • 2 oignons
  • 1 morceau de gingembre
  • 1 citron vert
  • 1 litre de bouillon
  • lait de coco

Cuire les feuilles de fāfā pendant une heure dans de l’eau bouillante et salée. Bien égoutter. Coupez les blancs de poulet en petits morceaux. Épluchez et coupez finement l’oignon et le gingembre. Ajoutez le poulet et faites cuire à l’huile pendant 10 minutes. Ajoutez le fāfā et le jus de citron vert. Bien mélangez et laissez mijoter pendant une heure. Ajoutez le lait de coco avant de servir.

Po’e banane – Pour six personnes

Ingrédients

  • 6 à 8 bananes
  • 150 – 200 g de manioc, farine d’amidon
  • 50 g de sucre
  • lait de coco frais

Épluchez les bananes et faites-les cuire dans un peu d’eau. Une fois terminé, égouttez-les et écrasez-les pour faire une purée. Mélangez deux bols de bananes avec un bol d’amidon et 50 g de sucre. Placez ce mélange dans une feuille de banane légèrement huilée. Faites cuire dans un four chaud moyen pendant 30 à 40 minutes. Ajoutez le lait de coco juste avant de servir.

Cours de cuisine à Tahiti Et Ses Îles

La cuisine polynésienne est un savant mélange de saveurs asiatiques et occidentales. Les maîtres-chefs combinent subtilement des poissons, des produits locaux et importés avec des épices et des ingrédients d’ailleurs. Pourquoi ne pas mettre la main à la pâte et apprendre l’art culinaire de Tahiti Et Ses Îles ? Dans certains grands hôtels, un chef organise des ateliers culinaires.

L’atelier du chef du Méridien Tahiti : introduction aux techniques utilisées par le chef du Méridien Tahiti. Par groupe allant jusqu’à 5 personnes. Tous les mardis et jeudis.

GREPFOC : Cet institut de formation pour adultes offre des cours à des particuliers qui souhaitent ravir les papilles de leur entourage et pour les étudiants qui souhaitent poursuivre leurs carrières dans la cuisine. Classe de restauration pour s’amuser (« traiteur plaisir »). Pour plus d’informations, visitez www.grepfoc.pf