Tuamotu Islands
76 atolls

Le berceau des fermes perlières

Les autres Îles Tuamotu

Dotés de superbes plages de sable blanc bordées de cocotiers, d’un océan cristallin agréable et chaleureux au toucher, les 76 îles et les atolls de l’archipel des Tuamotu se répartissent sur une superficie de plus de 2 millions de km². Ici, le mythe de Robinson Crusoé prend vie.

À la hauteur de leur réputation, les Tuamotu sont incontournables pour les plongeurs expérimentés. Les lagons des atolls sont un paradis protégé où la vie sous-marine est spectaculaire. Cette zone est également le berceau de la légendaire perle de culture tahitienne, cultivée avec amour, patience et respect au creux d’une élégante huître aux reflets bleus. Les fermes de perles paraissent flotter sur les lagons des Tuamotu et sous l’eau, les perles peaufinent leurs couleurs et leurs nuances incomparables.

Certains atolls des Tuamotu ne sont que des plages de sable blanc sans fin, avec quelques hectares de plantations de cocotiers. D’autres, comme Rangiroa, le deuxième plus grand atoll du monde, sont beaucoup plus importants. Ces îles mini-paradis, parsemés au milieu de l’océan bleu profond, paraissent lointaines, elles sont facilement accessibles par bateau ou par avion sans avoir à passer par Papeete.

Vous trouverez des pensions de famille ou maisons d’hôtes dans la plupart des îles et les plus grands atolls accueillent des hôtels de standing international où se croisent des visiteurs du monde entier. Situé à 1 600 km au sud de Tahiti et l’extrémité des Tuamotu, vous verrez émerger l’archipel le plus isolé et éloigné de Tahiti Et Ses Îles : les Îles Gambier. C’est un joyau naturel et culturel que les visiteurs découvrent souvent par hasard, mais dont ils reviennent tous conquis et enthousiastes.

map of Tuamotu Islands

Les autres îles des Tuamotu

72
HABITANTS
1599
KM ²
UNE VIE A LA
ROBINSON CRUSOE
DIVERS
SPOTS DE PLONGEE A NE PAS MANQUER

Takapoto
Idyllique et immaculée, Takapoto est le paradis incarné. Découverte par les explorateurs Jacques Lemaire et Willem Schouten, Takapoto est une île fermée sans de véritable passe permettant la rencontre du lagon et l’océan, ce qui explique le cadre préservé de l’atoll. Elle abrite également la fameuse perle noire de Tahiti cultivée dans l’huitre Pinctada margaritifera, la ressource économique principale de l’île. Les visiteurs pourront apprécier les parcs à poisson fait avec des pierres coralliennes.

Anaa
Facilement repérable par les navigateurs polynésiens, la bague de corail d’Anaa est réputée pour la couleur émeraude brillante de son lagon reconnaissable parmi tant d’autres. L’atoll n’a pas de passe et abrite des feo, des blocs de corail spectaculaires de trois mètres qui surgissent hors du lagon !

Mataiva
À l’extrémité Nord-Ouest des îles Tuamotu, Mataiva est un atoll un peu surprenant. C’est le seul lagon de la Polynésie française avec 70 piscines intérieures d’environ huit mètres de profondeur et neuf canaux dont Mataiva tire son surnom de « l’île aux neuf yeux. » C’est un véritable aquarium tropical grandeur nature, les plongeurs et les visiteurs seront charmés par son lagon magnifique accueillant des foules de poissons.

Hao
Découvert par Pedro Fernandez de Quiros en 1606, Hao est appelle « l’île à l’arc » ou « l’île à la harpe » en raison de sa forme. Hao présente l’un des plus grands lagons de Polynésie française. Depuis la passe Kaki s’ouvre un immense lagon qui recèle de trésors inconnus que les plongeurs aiment découvrir. Etoiles de mer, des oursins et des crustacés font partis des nombreux trésors du récif qui compte également sur la visite de mahi-mahi et de carangues.

Makemo
Makemo est un bijou de la nature, sculptée par une érosion qui a duré des millénaires. Le sable est un mélange incroyable de rose et rouge né de la croissance de micro-organismes dans ces eaux chaudes et peu profondes. À quelques pas, la côte s’étend telle une piscine naturelle prête à accueillir les nageurs au creux de ses eaux turquoise. C’est véritablement à Makemo que les rêves et les légendes se rencontrent, précieusement transmises par les gardiens de l’histoire de l’île.

Ahe
Entre Rangiroa et Manihi, l’atoll d’Ahe exulte d’authenticité. Avec ses fermes perlières, Ahe est un des atolls les plus dynamiques de Tahiti Et Ses Îles. Visitez une ferme perlière pour découvrir les secrets de cette activité tout en partageant avec les habitants, leur amour, leur passion et leur fierté pour leur paradis à l’environnement fragile.

Reao
Vous voilà au bout du monde. Reao est loin de tout, perdue et préservée. L’île a découragé plus d’un navigateur même les plus chevronné de l’histoire. Le navigateur Louis Isidore Duperray fut le premier à franchir son cap en 1823 et l’a nommé le « Clermont-Tonnerre ».

Kauehi
Très connu par les marchands de perles du XIXème siècle, cet atoll a tout d’abord été mentionné dans les écrits du capitaine britannique Robert FitzRoy en 1835. Entre 1838 et 1842, l’expédition américaine de Charles Wilkes a baptisée l’île « Vincenne » en référence à son bateau.

Aratika
Aratika se trouve à 484 km au Nord-Est de Tahiti et à 15 km de Fakarava. Tout comme Fakarava, l’atoll fait partie de la réserve de biosphère de l’UNESCO en raison de son patrimoine naturel et culturel exceptionnel.

Arutua
Arutua, est un atoll en forme d’anneau également connu sous le nom de Ngaru-atua, qui signifie « briser l’onde venant de loin ». À 33 kilomètres à l’Est de Rangiroa, l’atoll comprend une cinquantaine de motu encerclant un immense lagon avec une petite île au centre. Le village principal, Rautini, est l’endroit principal où vivent la plupart des habitants d’Arutua. De nombreuses exploitations piscicoles jonchent le lagon. La pêche, la culture de perles et du coprah définissent la vie de l’île assise sur un joyau coloré particulièrement spectaculaire et authentique.