bora bora wedding
Prononcer ses voeux

à Tahiti Et Ses Îles

Mariage

Quoi de plus romantique que de se dire « oui » et faire de ce jour si spécial, un souvenir merveilleux et unique. Pour vous aider à préparer le grand jour, la Polynésie française a adopté plusieurs lois permettant aux ressortissants étrangers de se marier dans nos îles de rêve.

La législation française pour se marier

Les deux parties doivent avoir au moins 18 ans pour être mariées à Tahiti Et Ses Îles. La loi exige que l’une et l’autre des parties ne soit pas actuellement mariées et qu’elles n’aient pas de liens de famille directs. Chaque conjoint doit être physiquement présent pour le mariage et doit échanger ses vœux devant un témoin âgé de 18 ans ou plus.

Il est important de noter que toutes les cérémonies sont réalisées en français. Si le couple ne maîtrise pas le français, il peut choisir un interprète qui pourra être présent afin de traduire toutes les questions posées au cours de la cérémonie. Les cérémonies pour les ressortissants français ou les résidents d’un territoire français ne sont pas autorisées. Une fois que toutes ces conditions ont été remplies, le couple peut choisir dans quelle commune il souhaite se marier et soumettre deux séries de dates. Notez qu’en Polynésie française vous ne pouvez pas vous marier un dimanche ou le jour d’une fête nationale.

Les documents demandés pour se marier

Une document d’identité et les certificats de naissance datant de moins six mois avant la date du mariage accompagnés d’une « apostille » (ou d’un document juridique internationalement accepté) avec une traduction française certifiée doivent être fournis par les deux conjoints. Si les certificats de naissance ne le précisent pas, un certificat d’état civil justifiant du statut non marié ou de la capacité à se marier doit être fourni afin de prouver qu’aucune des parties ne soit déjà mariée. Si nécessaire, les certificats de décès ou les documents de divorce traduits en français doivent être présentés ainsi qu’une preuve de résidence et un certificat d’annonce légale sans opposition (pour les pays où la publication des bans est requise par la loi).

Soit le couple, soit l’organisateur du mariage, devront également écrire une lettre au maire de la commune dans laquelle ils souhaitent se marier, puis remplir et envoyer par courrier le document « Mariages étrangers en Polynésie française ». Chacun de ces documents doit être envoyé au bureau du maire de la commune choisie au moins 45 jours avant la date du mariage. À réception, le bureau du maire confirmera l’heure et la date de la cérémonie.

Une fois que tous les détails administratifs sont réglés, le bureau du maire déclarera le mariage en publiant les bans.

Le jour du mariage, le couple, les témoins et les invités doivent être au bureau du maire à l’heure prévue pour la cérémonie. Selon le droit public, les portes doivent rester ouvertes pendant la cérémonie. À la fin de la cérémonie, le maire donnera aux nouveaux mariés des documents officiels qui certifient leur union.

Après cela, il appartient au mari et à la femme d’apporter les documents français dans leur pays de résidence et de légaliser le mariage en vertu des lois en vigueur.

Téléchargez les documents requis ici.

Laissez-vous tenter par une cérémonie traditionnelle polynésienne

Vous trouverez les détails des étapes nécessaires aux ressortissants étrangers afin de se marier en Polynésie française ainsi qu’une liste de personnes et d’agences susceptibles de vous venir en aide dans vos démarches. Ces agences peuvent également vous aider à organiser une cérémonie civile ainsi qu’une cérémonie traditionnelle polynésienne.